Le Figaro-Magazine, 21 mars 2014 : Ces écoles pas comme les autres

FOCUS – Souvent créées par des parents d’élèves, les écoles hors contrat sont les plus pauvres du territoire. Mais elles répondent à des besoins spécifiques exprimés par de nombreuses familles. Nous en avons visité deux, dans des genres très différents.

Blottie dans les brumes de la forêt de Compiègne, l’école Mère Teresa n’abrite que 47 élèves, répartis dans 4 classes à double niveau, et elle ressemble en tout point à l’école de campagne dont tous les parents rêvent pour leurs enfants. Un décor bucolique – prairie pour les récréations, potager pour les cours de sciences et vie de la Terre, pupitres récupérés dans les brocantes -, un tout petit nombre d’élèves par classe, de la pédagogie Montessori et une éducation au «vivre ensemble» pour les 3-6 ans, des dictées à la plume et des récitations pour les 6-9 ans, des programmes exigeants et de solides méthodes d’apprentissage pour les 9-12 ans, qui s’apprêtent à quitter ce cocon pour entrer au collège. Le tout dans une ambiance à la fois studieuse et détendue, que les institutrices n’obtiennent pas grâce à une pluie de sanctions mais …

Lire la suite

Source : Article texte Le Figaro Magazine du 21 mars 2014 par Véronique Grousset

Articles liés
0 commentaire

Laisser un commentaire