Le harcèlement plus jamais

Dénoncer à la manière de Martin Luther King

Article écrit par Jânna, élève de 3ème

Pour ceux qui n’ont jamais ressenti les traits cinglants du harcèlement, il est peut-etre aisé de dire :
« Attends, ça va passer ! »

Mais si vous vous réveilliez chaque matin, la boule au ventre, en vous demandant ce qui pourrait encore vous arriver aujourd’hui, juste pour le plaisir de certaines personnes ;

Si vous saviez le nombre d’enfants, d’adolescents qui ont mis fin à leurs jours ; qui sont en dépression à cause de cela, uniquement parce que personne ne réagissait ?

Rendez-vous compte à quel point c’est grave !

Si soudain, vous vouliez en parler à un professeur, mais qu’il vous est interdit d’en parler, car vous avez été menacé du pire si vous dénonciez ces idiots ?

Si vous voyiez votre enfant rentrer, les larmes aux yeux, parce qu’il a passé sa journée à se faire insulter, menacer, frapper, s’est fait rire au nez, que tout le monde a vu ce qu’il vivait mais que personne ne réagissait ;

Si cela arrivait à votre propre enfant, ce que vous avez de plus cher au monde ?
Alors oui ! Vous comprendriez pourquoi nous sommes traumatisés, pouquoi nous développons des phobies scolaires.

Il vient malheureusement un moment où certaines personnes n’en peuvent plus et décident de quitter la vie.

J’espère Mesdames, Messieurs que vous comprendrez qu’il ne faut plus se contenter de regarder, de savoir, mais d’AGIR!

D’agir contre cet enfer que vit un enfant sur 10 par classe.

Si nous nous levons tous contre le harcèlement, il prendra peut être fin.

 

Articles liés