RCF, 21 mai 2015 : Présentation Cours Alexandre-Dumas avec Eric Mestrallet et Harry Roselmack

Le projet “Espérance banlieues”: pour repenser l’école

Le Cours La Passerelle, une école du réseau “Espérance banlieues” ouvrira à Pierre-Bénite à la rentrée 2016.

Ce sont des établissements hors contrat qui n’ont pour l’instant aucune peine pour recruter des élèves: la Fondation Espérance banlieues a été créée en 2012 pour proposer un nouveau modèle d’école républicaine, « pour mieux lutter contre l’échec scolaire et les tensions communautaires », du CP à la 3e. Le projet, parrainé par le journaliste Harry Roselmack, est devenu réalité avec l’ouverture d’un établissement pilote à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) en 2012. Depuis, c’est un réseau qui comptera une quinzaine d’écoles à la rentrée scolaire 2016.

L’égalité comme vecteur d’insertion

Les valeurs laïques et républicaines sont au cœur du projet éducatif: chaque journée commence par une montée au drapeau au son de La Marseillaise puis de L’Ode à la joie (hymne européen), les élèves portent l’uniforme (sweat à capuche vert pour les garçons, violet pour les filles) et un accent particulier est mis sur l’apprentissage et la maîtrise du français. A midi, pas de cantine, chacun apporte son propre repas. Enfants et enseignants partagent la même table. Le Cours La Passerelle à Pierre-Bénite sera l’une de ces nouvelles écoles “Espérance banlieues”. Francisque Reboullet est le président de l’association gestionnaire de l’établissement.

Ecouter l’émission :

Voir/Télécharger l’article original ici (doc .pdf)
Articles liés
0 commentaire

Laisser un commentaire