La Voix du Nord, 4 juin 2015 : À Roubaix, les murs de l’ancienne école Victor-Hugo confiés à une fondation privée

À Roubaix, les murs de l’ancienne école Victor-Hugo confiés à une fondation privée

Fermée depuis le printemps 2013, l’école Victor-Hugo doit rouvrir en septembre sous la forme d’une école privée hors contrat, sous l’égide la Fondation espérance banlieues.

Au retour des vacances de printemps 2013, alors que l’école Lucie-Aubrac accueillait ses premiers élèves, la grille de l’école élémentaire Victor-Hugo est restée fermée. Depuis, les bâtiments, propriété de la Ville comme toutes les écoles publiques de Roubaix, sont restés en l’état, sans nouvelle affectation. «  À un moment, on a imaginé un projet associatif, un projet environnemental à un autre moment et, en ce moment, on partirait plutôt vers un projet éducatif, explique le premier adjoint Max-André Pick. Mais il n’y a rien d’arrêté. »

Une future école privée hors contrat

Selon nos informations, toutefois, la Ville envisage sérieusement de mettre l’ancienne école à disposition gratuite de l’association La Cordée, à la recherche d’un site pour implanter une école privée. Il ne s’agirait pas d’un établissement confessionnel, selon la présidente de l’association Mme Charvolin : « Nous sommes ouverts à tous, sans distinction de sexe, de religion ou de moyens financiers.  » Se plaçant sous l’égide de la Fondation espérance banlieues, l’association et sa présidente ambitionnent de «  favoriser l’intégration scolaire d’enfants qui rencontrent un souci avec l’institution scolaire  ». La future école – «  primaire, dans un premier temps  », précise Mme Charvolin – sera hors contrat avec l’État, donc sans subventions publiques. «  Cela nous offre une liberté dans la constitution des équipes et dans le choix des méthodes et manuels, mais nous répondons au socle commun des connaissances  », assure la présidente.

Rentrée le 7 septembre

Devant les habitants du quartier, réunis mardi pour écouter le bailleur Partenor expliquer son projet de réhabilitation des logements de l’ancienne gendarmerie, voisins de l’école Victor-Hugo, Max-André Pick n’a pas dévoilé l’existence de projet avec La Cordée. Pour une future utilisation de l’école, il se laisse même « la possibilité de revenir vers Partenord et imaginer un partenariat  ». De son côté, l’association envisage de faire des travaux dans l’école cet été et a déjà lancé les inscriptions. La rentrée des classes y est d’ailleurs programmée le 7 septembre.

Source : Article texte web, La Voix du Nord du 4 juin 2015

Voir/Télécharger l’article original ici (doc .pdf)
Articles liés
0 commentaire

Laisser un commentaire